top of page

QUI PEUT FAIRE DE LA VOILE SANS VENT…

Bonjour la famille et les ami·e·s !


Oh ben voilà, c’est presque fini…

On fait nos valises là, pour celles et ceux qui ne restent qu’une semaine. Les autres qui restent encore, on est content·e·s de pouvoir s’éclater encore mais tristes aussi que les copains et copines partent.


Pour clore nos projets on a fait un super barbecue hier soir où on a présenté toutes nos réalisations !! Et en plus on a mangé un repas au feu de bois réalisé par nous toustes ! C’était délicieux et super intéressant !

Y’avait des chants, des danses, une œuvre d’art en papier recyclé et à la colle farine, des œuvres de land’art, des galets déco… On a aussi créé des jeux pour les autres et certain·e·s sont parti·e·s en « randonnée » dans la nature en autonomie. Un groupe est parti sur les traces du castor, iels ont trouvé ses traces, des bois rongés et iels pensent avoir même aperçu sa queue près de son terrier !

On s’est raconté nos galères et nos réussites. On est fier·e·s de nous, de tout ce qu’on a expérimenté ! On vous racontera, on a hâte !!


Algüs, Tortem et Star sont venues nous dire au revoir à la fin de la soirée. On était trop tristes. C’était la dernière fois qu’on voyait des Aqualÿseureuses…

Mais elles nous ont bien dit qu’on pourrai créer des univers magiques d’Aqualÿs partout où on le souhaiterai et qu’on pourrait proposer à nos potes de nous rejoindre !


Bon pour se remonter le moral, ce matin les anims nous ont organisé un grand marché avec plein de produits locaux, à base d’abricots Orangés de Provence, d’olives Tanches de Nyons, d’herbes aromatiques et autres régales des Baronnies Provençales. On a pu tout déguster et on vous ramène des souvenirs qui sentent bon la Provence, plein nos valises !


Dernières baignade dans la piscine cette après-midi et voilà… C’est fini.


Joséphine et Aline nous ont chanté une chanson à deux voix hier soir ; une chanson de départ et d’amitié. On a vraiment adoré et on a demandé à Aline de nous donner les paroles. Alors les voilà :

(vous trouverez l’air facilement sur internet « qui peut faire de la voile sans vent »)


Qui peut faire de la voile sans vent

Qui peut ramer sans rame

Et qui peut quitter son ami

Sans verser de larmes


Je peux faire de la voile sans vent

Je peux ramer sans rame

Mais ne peux quitter mon ami

Sans verser de larmes


Qui peut voir le Soleil la nuit

Qui peut voir la nuit sans étoiles

Et qui peut quitter son ami

Sans verser de larmes


Je peux voir le Soleil la nuit

Je peux voir la nuit sans étoiles

Mais ne peux quitter mon ami

Sans verser de larmes


Qui peut voir un coucher de Soleil

Sans que la nuit n’arrive

Qui peut croire même dans son sommeil

Que l’espoir fait vivre


Je peux voir un coucher de Soleil

Sans que la nuit n’arrive

Je peux croire même dans mon sommeil

Que l’espoir fait vivre


Qui peut croire en l’amour puissant

Qui traverse même les même les océans

Qui défie l’espace et le temps

Qui est là, infiniment


Je peux croire en l’amour puissant

Qui traverse même les même les océans

Qui défie l’espace et le temps

Qui est là, infiniment...


A très bientôt !

On versera peut-être une larme en quittant nos ami·e·s…

Mais on aura trop le sourire de vous retrouver !!


Les Explor’actrices et Explor’acteurs
































Commentaires


Recent Posts
bottom of page